Si l'on parle beaucoup de la cyberattaque visant le SPF Intérieur, de nombreux autres incidents ont donc lieu, touchant les infrastructures énergétiques, du transport ou de distribution de l'eau par exemple.

Il y a eu 10 signalements concernant ces infrastructures "critiques" l'an dernier, et au moins trois cette année, selon le CCB, qui ne précise pas de quelle nature étaient ces incidents ni qui était précisément visé. Depuis 2019, une loi oblige les fournisseurs de services essentiels à signaler les "cyberincidents" au CCB, rappelle le Tijd. Le secteur bancaire est en dehors de ces 13 incidents comptabilisés l'an dernier et cette année.

Si l'on parle beaucoup de la cyberattaque visant le SPF Intérieur, de nombreux autres incidents ont donc lieu, touchant les infrastructures énergétiques, du transport ou de distribution de l'eau par exemple.Il y a eu 10 signalements concernant ces infrastructures "critiques" l'an dernier, et au moins trois cette année, selon le CCB, qui ne précise pas de quelle nature étaient ces incidents ni qui était précisément visé. Depuis 2019, une loi oblige les fournisseurs de services essentiels à signaler les "cyberincidents" au CCB, rappelle le Tijd. Le secteur bancaire est en dehors de ces 13 incidents comptabilisés l'an dernier et cette année.