Selon IDC, il y aurait une forte demande en matière de consultance et de services. Pour les services, la croissance serait même de dix pour cent cette année. En tout, les dépenses en cyber-sécurité progresseraient de six pour cent pour s'établir à 125,2 milliards de dollars.

En 2021, hard- et software de nouveau en hausse

La demande en matériel et logiciels de sécurité croîtrait un peu moins cette année avec respectivement quatre et trois pour cent. Selon l'analyste de marché IDC, cela serait en partie dû à la crise du corona, qui fait que les organisations dépensent moins. L'attente est cependant que l'intérêt pour le matériel et les logiciels reparte à la hausse à partir de 2021. Côte hardware, il s'agirait entre autres de pare-feu, VPN et détecteurs d'intrusions. Et au niveau software, les entreprises investiraient l'année prochaine davantage dans la sécurité terminale, les applications analytiques et les solutions réactives.

Pour 2024, IDC table sur une croissance annuelle de 8,1 pour cent sur le marché de la sécurité. Cette année-là, le secteur pèserait 174,7 milliards de dollars (quelque 148 milliards d'euros) avec une forte demande de 'managed security services'.

En collaboration avec Dutch IT-channel.

Selon IDC, il y aurait une forte demande en matière de consultance et de services. Pour les services, la croissance serait même de dix pour cent cette année. En tout, les dépenses en cyber-sécurité progresseraient de six pour cent pour s'établir à 125,2 milliards de dollars.La demande en matériel et logiciels de sécurité croîtrait un peu moins cette année avec respectivement quatre et trois pour cent. Selon l'analyste de marché IDC, cela serait en partie dû à la crise du corona, qui fait que les organisations dépensent moins. L'attente est cependant que l'intérêt pour le matériel et les logiciels reparte à la hausse à partir de 2021. Côte hardware, il s'agirait entre autres de pare-feu, VPN et détecteurs d'intrusions. Et au niveau software, les entreprises investiraient l'année prochaine davantage dans la sécurité terminale, les applications analytiques et les solutions réactives.Pour 2024, IDC table sur une croissance annuelle de 8,1 pour cent sur le marché de la sécurité. Cette année-là, le secteur pèserait 174,7 milliards de dollars (quelque 148 milliards d'euros) avec une forte demande de 'managed security services'.En collaboration avec Dutch IT-channel.