Avec une croissance attendue en 2007 de 6,6 pour cent de leurs dépenses IT, les responsables de l'industrie IT vont miser sur le changement afin de favoriser davantage la croissance. Voilà du moins ce que déclare Silicon.com. La globalisation, alias "le grand disjoncteur" comme l'appelle IDC, exercera un sérieux impact sur ces nouveaux paradigmes d'entreprise.La croissance IT qui s'était manifestée dans des pays comme le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, va se poursuivre, et d'autres pays vont venir s'y ajouter. IDC s'attend à ce que des pays en voie de développement en Asie, Amérique latine, Moyen-Orient et Afrique jouent un rôle en vue dans l'industrie IT en 2007.En outre, le bureau d'études prévoit que la PME assumera une fonction plus importante, à présent que les fournisseurs IT recherchent de nouveaux marchés pour s'y étendre. Parmi les autres facteurs de discontinuité, IDC cite les fournisseurs de services 'offshore' qui combineront services BPO et logiciels en ligne, une concurrence croissante sur le plan de l'accès à l'information et de la gestion de celle-ci, un plus grand potentiel pour la virtualisation, ainsi que des changements continus sur le marché télécoms.

Avec une croissance attendue en 2007 de 6,6 pour cent de leurs dépenses IT, les responsables de l'industrie IT vont miser sur le changement afin de favoriser davantage la croissance. Voilà du moins ce que déclare Silicon.com. La globalisation, alias "le grand disjoncteur" comme l'appelle IDC, exercera un sérieux impact sur ces nouveaux paradigmes d'entreprise.La croissance IT qui s'était manifestée dans des pays comme le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine, va se poursuivre, et d'autres pays vont venir s'y ajouter. IDC s'attend à ce que des pays en voie de développement en Asie, Amérique latine, Moyen-Orient et Afrique jouent un rôle en vue dans l'industrie IT en 2007.En outre, le bureau d'études prévoit que la PME assumera une fonction plus importante, à présent que les fournisseurs IT recherchent de nouveaux marchés pour s'y étendre. Parmi les autres facteurs de discontinuité, IDC cite les fournisseurs de services 'offshore' qui combineront services BPO et logiciels en ligne, une concurrence croissante sur le plan de l'accès à l'information et de la gestion de celle-ci, un plus grand potentiel pour la virtualisation, ainsi que des changements continus sur le marché télécoms.