L'investissement d'un milliard sera réparti sur les cinq prochaines années et suivra la tendance de la virtualisation du stockage et de la séparation possible du hardware et du software et ce, au profit d'applications de gestion comme celle qu'IBM entend sortir à présent.

Ces applications de gestion portent le nom de Spectrum Storage et couvrent entre autres l'automatisation, la gestion de capacité, la virtualisation, l'évolutivité, la sécurisation et l'archivage. Elles permettront également à terme d'associer un centre de données hybride à plusieurs services 'cloud'. L'on prévoit en outre une nouvelle interface fonctionnant tant dans le navigateur que sur iOS et Android.