'Huawei envisage de porter plainte contre les Etats-Unis'

04/03/19 à 12:12 - Mise à jour à 14:13

Source: Datanews

Le fabricant télécom chinois Huawei serait sur le point d'intenter un procès au gouvernement américain et ce, parce que les Etats-Unis interdisent à leurs agences publiques d'acheter de l'équipement d'Huawei.

'Huawei envisage de porter plainte contre les Etats-Unis'

© REUTERS

L'affaire n'est pas encore officielle, mais selon des sources du New York Times, l'entreprise chinoise préparerait une plainte qui serait déposée dans le district oriental du Texas.

Selon le journal, Huawei souhaiterait porter plainte pour avoir été exclue sans jamais avoir été condamnée.

Le gouvernement américain mène depuis des années déjà une véritable croisade contre Huawei et, dans une moindre mesure, contre ZTE, une autre firme chinoise. Les Etats-Unis prétendent que l'équipement d'Huawei peut être exploité pour effectuer des actes d'espionnage au profit des autorités chinoises. Ils bannissent par conséquent tous les appareils d'Huawei et mettent aussi la pression sur les opérateurs américains et même sur leurs alliés étrangers en qualifiant Huawei d'entreprise peu sûre et ce, même si l'Oncle Sam n'en a jamais encore produit la moindre preuve.

Huawei même n'a pas réagi à l'article paru dans New York Times.

Cette nouvelle arrive à un moment, où on apprend que la CFO d'Huawei, Meng Wanzhou, peut être extradée par le Canada aux Etats-Unis, ce que l'entreprise conteste véhément. Cette affaire n'a cependant rien à voir avec de l'espionnage, mais bien avec le fait qu'Huawei a vendu de la technologie à l'Iran via l'une de ses filiales, ce qui est interdit par les Américains.