L'appli Huawei Music est installée depuis belle lurette sur chaque appareil d'Huawei, mais jusqu'à présent, ce n'était rien de plus qu'un simple lecteur musical. Suite à une mise à jour, l'appli s'est cependant transformée en un magasin musical numérique, destiné à concurrencer notamment Spotify, Apple Music, Deezer et YouTube Music. Huawei déploie à présent progressivement le service en Europe. Après l'Allemagne, place cette semaine à la Belgique et aux Pays-Bas.

'Cinquante millions de chansons'

Le principe est identique: pour 9,99 euros par mois, l'amateur de musique peut diffuser des chansons de manière illimitée (en et hors ligne) à partir d'un catalogue intégrant - selon Huawei - plus de cinquante millions de morceaux, répartis en 1,2 million d'albums de plus de 600.000 artistes. Dans la pratique, le catalogue semble déjà bien fourni, puisqu'on y retrouve sans problème aussi la plupart des artistes belges (populaires). Mais un groupe tel Rammstein brille par contre par son absence, de même que quelques autres moins connus, mais que nous apprécions. En gros, force nous est cependant d'écrire que Huawei Music tient bien la route.

L'interface ressemble fortement à celles de la concurrence et comprend également des 'playlists' fin prêtes telles Genre, Ambiance, Epoque et Activité. L'appli offre en outre quelques extras, comme des 'skins' pour adapter le look, un mode Party par lequel plusieurs téléphones reproduisent la même musique de manière synchrone, ainsi qu'une fonction Shazam de reconnaissance et d'identification de chansons.

Les propriétaires d'un smartphone d'Huawei peuvent expérimenter le nouveau service gratuitement pendant un mois. Ensuite, ils doivent souscrire un abonnement Premium payant. On ne sait pas encore si Huawei va aussi rendre le service disponible pour d'autres smartphones via Google Play et/ou l'Apple App Store.

L'appli Huawei Music est installée depuis belle lurette sur chaque appareil d'Huawei, mais jusqu'à présent, ce n'était rien de plus qu'un simple lecteur musical. Suite à une mise à jour, l'appli s'est cependant transformée en un magasin musical numérique, destiné à concurrencer notamment Spotify, Apple Music, Deezer et YouTube Music. Huawei déploie à présent progressivement le service en Europe. Après l'Allemagne, place cette semaine à la Belgique et aux Pays-Bas.Le principe est identique: pour 9,99 euros par mois, l'amateur de musique peut diffuser des chansons de manière illimitée (en et hors ligne) à partir d'un catalogue intégrant - selon Huawei - plus de cinquante millions de morceaux, répartis en 1,2 million d'albums de plus de 600.000 artistes. Dans la pratique, le catalogue semble déjà bien fourni, puisqu'on y retrouve sans problème aussi la plupart des artistes belges (populaires). Mais un groupe tel Rammstein brille par contre par son absence, de même que quelques autres moins connus, mais que nous apprécions. En gros, force nous est cependant d'écrire que Huawei Music tient bien la route.L'interface ressemble fortement à celles de la concurrence et comprend également des 'playlists' fin prêtes telles Genre, Ambiance, Epoque et Activité. L'appli offre en outre quelques extras, comme des 'skins' pour adapter le look, un mode Party par lequel plusieurs téléphones reproduisent la même musique de manière synchrone, ainsi qu'une fonction Shazam de reconnaissance et d'identification de chansons.Les propriétaires d'un smartphone d'Huawei peuvent expérimenter le nouveau service gratuitement pendant un mois. Ensuite, ils doivent souscrire un abonnement Premium payant. On ne sait pas encore si Huawei va aussi rendre le service disponible pour d'autres smartphones via Google Play et/ou l'Apple App Store.