Huawei a retiré directement le tweet, en-dessous duquel on pouvait lire 'Twitter for iPhone', mais c'était déjà trop tard. Les captures d'écran se sont ensuite propagées de manière virale sur les médias sociaux.

Les deux collaborateurs responsables se sont vus entretemps rétrogradés à une fonction inférieure. Leur salaire a également été diminué, selon le journal South China Morning Post.

L'année dernière, Huawei a dépassé Apple sur le marché mondial des smartphones. Les Chinois occupent à présent la deuxième place en nombre d'appareils vendus, après Samsung.

Twitter est bloqué en Chine. Ce blocus peut cependant être contourné avec un VPN, mais la Chine s'oppose à ce genre de connexions. Pour pouvoir néanmoins envoyer leurs meilleurs voeux en temps voulu, les collaborateurs d'Huawei ont utilisé un iPhone avec une carte sim de Hongkong. Cette carte fonctionne sans problème en Chine et à Hongkong, Twitter n'est pas bloqué, toujours selon le South China Morning Post.