Voilà ce qu'annonce Forbes Russia sur base de sources anonymes proches d'Huawei, un employé d'une entreprise de distribution et un collaborateur d'un opérateur mobile. Le journal russe Izvestia avait précédemment déjà révélé qu'Huawei ne concluait plus de nouveaux contrats en Russie pour la livraison d'équipement aux opérateurs mobiles.

Prolongement possible des congés

'Il n'y a plus de commandes. Pourquoi le personnel devrait-il dès lors venir travailler? D'ici un mois, les congés seront prolongés ou bien les employés reviendront', déclare une source à Forbes Russia. Les collaborateurs d'Huawei en Russie possédant la nationalité chinoise se rendraient encore et toujours au bureau, selon la même source.

Un employé d'une firme de distribution signale qu'Huawei a aussi réduit le personnel dans son département marketing en Russie. Huawei n'a pas souhaité réagir à cette information auprès de Forbes Russia.

En collaboration avec Dutch IT-channel.

Voilà ce qu'annonce Forbes Russia sur base de sources anonymes proches d'Huawei, un employé d'une entreprise de distribution et un collaborateur d'un opérateur mobile. Le journal russe Izvestia avait précédemment déjà révélé qu'Huawei ne concluait plus de nouveaux contrats en Russie pour la livraison d'équipement aux opérateurs mobiles.'Il n'y a plus de commandes. Pourquoi le personnel devrait-il dès lors venir travailler? D'ici un mois, les congés seront prolongés ou bien les employés reviendront', déclare une source à Forbes Russia. Les collaborateurs d'Huawei en Russie possédant la nationalité chinoise se rendraient encore et toujours au bureau, selon la même source.Un employé d'une firme de distribution signale qu'Huawei a aussi réduit le personnel dans son département marketing en Russie. Huawei n'a pas souhaité réagir à cette information auprès de Forbes Russia.En collaboration avec Dutch IT-channel.