Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, n'a depuis six mois déjà plus eu aucun contact avec le monde extérieur. WikiLeaks a par conséquent annoncé que c'est son ex-porte-parole Hrafnsson qui en devient le nouveau rédacteur en chef.

Assange se terre depuis 2012 déjà dans l'ambassade de l'Equateur à Londres. Il y a cherché son salut, alors qu'il était en visite dans la capitale anglaise. A l'époque, la Suède avait fait parvenir une demande d'extradition à l'Angleterre, mais Assange craignait d'être extradé ensuite aux Etats-Unis.

L'Equateur possède entre-temps un autre gouvernement, et l'actuel président, Lenín Moreno Garcés, entend se débarrasser d'Assange. Depuis le mois de mars, l'Australien de 47 ans n'est plus autorisé à communiquer qu'avec son avocat. A l'entendre, Moreno négocie avec Londres à propos du départ d'Assange de la mission diplomatique de son pays. L'état de santé d'Assange y aurait empiré.