Durant le deuxième trimestre de cette année, HPE est demeurée le numéro un avec 31,3 pour cent de parts de marché, suivie de près par Lenovo (29,6 pour cent) et à brève distance par Dell Technologies (25,8 pour cent). Cisco (4,6 pour cent) et Oracle (2,6 pour cent) complètent le top cinq, tout en étant nettement en retrait.

Ces chiffres émanent de l'analyste de marché IDC et ont été publiés par Lenovo. La raison en est que Lenovo occupe à présent la deuxième place du classement. Au premier trimestre de l'année, Dell était le numéro un (38,5 pour cent) et devançait HPE (26 pour cent) et Lenovo qui ne possédait alors que 14,3 pour cent de parts de marché. Cisco et Oracle détenaient respectivement 5,9 et 2,9 pour cent du marché des serveurs x86 au Benelux.

Ces fluctuations par trimestre méritent cependant d'être quelque peu nuancées. C'est ainsi que les parts de marché peuvent fortement osciller d'un trimestre à l'autre en fonction de la date à laquelle les clients des centres de données dépensent leur budget ou de l'attirance de nouveaux clients. Il n'existe pas de comparaison sur une base annuelle de tous les acteurs en vue. Lenovo même déclare avoir crû de 7,3 pour cent par rapport au deuxième trimestre de 2019, ce qui reviendrait à 22,3 pour cent.

Durant le deuxième trimestre de cette année, HPE est demeurée le numéro un avec 31,3 pour cent de parts de marché, suivie de près par Lenovo (29,6 pour cent) et à brève distance par Dell Technologies (25,8 pour cent). Cisco (4,6 pour cent) et Oracle (2,6 pour cent) complètent le top cinq, tout en étant nettement en retrait.Ces chiffres émanent de l'analyste de marché IDC et ont été publiés par Lenovo. La raison en est que Lenovo occupe à présent la deuxième place du classement. Au premier trimestre de l'année, Dell était le numéro un (38,5 pour cent) et devançait HPE (26 pour cent) et Lenovo qui ne possédait alors que 14,3 pour cent de parts de marché. Cisco et Oracle détenaient respectivement 5,9 et 2,9 pour cent du marché des serveurs x86 au Benelux.Ces fluctuations par trimestre méritent cependant d'être quelque peu nuancées. C'est ainsi que les parts de marché peuvent fortement osciller d'un trimestre à l'autre en fonction de la date à laquelle les clients des centres de données dépensent leur budget ou de l'attirance de nouveaux clients. Il n'existe pas de comparaison sur une base annuelle de tous les acteurs en vue. Lenovo même déclare avoir crû de 7,3 pour cent par rapport au deuxième trimestre de 2019, ce qui reviendrait à 22,3 pour cent.