HP s'était lancée en 2011 sur le marché des tablettes avec le TouchPad, un appareil qui intégrait comme système d'exploitation WebOS basé sur le noyau Linux. La tablette fut cependant retirée des rayons au bout de 50 jours déjà par manque d'intérêt. Le rachat de Palm fut aussi un échec.

HP se détourna alors du marché mobile, mais entend à nouveau pénétrer sur le segment des tablettes, d'abord avec un appareil Windows 8 pour utilisateurs professionnels (ElitePad) le mois prochain, puis, selon les sites technologiques The Verge et ReadWrite, avec un modèle Android. WebOS semble donc être définitivement enterré.

Les rumeurs indiquent que cette tablette Android de HP utilisera le processeur Tegra 4 ultrarapide de Nvidia et sera ainsi l'une des premières à le faire. Selon ReadWrite.com, la tablette sera encore suivie d'un smartphone, même si ce ne sera plus pour cette année.

HP s'était lancée en 2011 sur le marché des tablettes avec le TouchPad, un appareil qui intégrait comme système d'exploitation WebOS basé sur le noyau Linux. La tablette fut cependant retirée des rayons au bout de 50 jours déjà par manque d'intérêt. Le rachat de Palm fut aussi un échec. HP se détourna alors du marché mobile, mais entend à nouveau pénétrer sur le segment des tablettes, d'abord avec un appareil Windows 8 pour utilisateurs professionnels (ElitePad) le mois prochain, puis, selon les sites technologiques The Verge et ReadWrite, avec un modèle Android. WebOS semble donc être définitivement enterré. Les rumeurs indiquent que cette tablette Android de HP utilisera le processeur Tegra 4 ultrarapide de Nvidia et sera ainsi l'une des premières à le faire. Selon ReadWrite.com, la tablette sera encore suivie d'un smartphone, même si ce ne sera plus pour cette année.