La tablette de HP n'est pas équipée du processeur Tegra 4 ultrarapide de Nvidia, comme cela avait été suggéré précédemment, mais d'un processeur ARM Dual Core Cortex A9 cadencé à 1,6 GHz. Rien de spectaculaire, à l'instar d'ailleurs des autres spécifications (Android 4.1, résolution de 1.024 x 600 pixels, 1 Go de mémoire RAM, 8 Go d'espace de stockage, appareil photo VGA en façade, appareil photo à 3 méga-pixels à l'arrière,...). Mais tout cela est directement proportionnel au prix: 169 dollars, soit 127 euros.

HP s'en tient donc à un seuil abordable et économique, peut-être pour éviter que la tablette ne soit pas un succès de vente, comme c'était arrivé avec le TouchPad.

La HP Slate 7 sera commercialisée mi-avril aux Etats-Unis et un plus tard en Europe et dans le reste du monde.

Outre cette tablette à la consommation, il y a également l'ElitePad pour les utilisateurs professionnels. L'on annonce encore l'arrivée de smartphones, même si aucun détail n'est encore connu à leur sujet.

La tablette de HP n'est pas équipée du processeur Tegra 4 ultrarapide de Nvidia, comme cela avait été suggéré précédemment, mais d'un processeur ARM Dual Core Cortex A9 cadencé à 1,6 GHz. Rien de spectaculaire, à l'instar d'ailleurs des autres spécifications (Android 4.1, résolution de 1.024 x 600 pixels, 1 Go de mémoire RAM, 8 Go d'espace de stockage, appareil photo VGA en façade, appareil photo à 3 méga-pixels à l'arrière,...). Mais tout cela est directement proportionnel au prix: 169 dollars, soit 127 euros. HP s'en tient donc à un seuil abordable et économique, peut-être pour éviter que la tablette ne soit pas un succès de vente, comme c'était arrivé avec le TouchPad. La HP Slate 7 sera commercialisée mi-avril aux Etats-Unis et un plus tard en Europe et dans le reste du monde. Outre cette tablette à la consommation, il y a également l'ElitePad pour les utilisateurs professionnels. L'on annonce encore l'arrivée de smartphones, même si aucun détail n'est encore connu à leur sujet.