Le modèle haut de gamme de la nouvelle série est l'Honor 20 Pro. Ce smartphone est équipé à l'arrière de pas moins de quatre appareils photo, ce qui égale le record détenu par le Samsung Galaxy A9. Le bloc optique est composé d'un appareil photo principal de 48 méga-pixels à capteur Sony, d'un objectif grand angle de 117° de 16 méga-pixels, d'un téléobjectif de 8 méga-pixels à zoom optique 3x et zoom hybride 5x (une combinaison de zoom avant matériel et logiciel) et, enfin, d'une macro-caméra de 2 méga-pixels pour enregistrer de très près (4 cm environ).

Mode 'Super Night'

Avec son f/1.4, l'Honor 20 Pro dispose en outre actuellement du plus grand diaphragme du secteur. Cela signifie que même dans des conditions d'obscurité, l'optique peut encore capter beaucoup de lumière. En combinaison avec la stabilisation d'image optique à 4 axes et le mode Super Night du 20 Pro, il en résulte, selon le fabricant, des prises de vue (nocturnes) particulièrement nettes avec un minimum de bruit. Un appareil à selfies de 32 méga-pixels et f/2.0 intégré à l'écran complète l'impressionnante armada optique.

Honor 20 Pro © Honor

On pourrait encore ajouter que l'Honor 20 Pro est piloté par un jeu de puces AI Kirin 980 à 7nm (d'Huawei) et est équipé d'un All-View Display de 6,26 pouces à 2.340 x 1.080 pixels, de 8 Go de mémoire RAM, de 256 Go de capacité de stockage et d'un accu de 4.000 mAh. Mais en raison des développements de l'actualité, il y a des éléments plus 'hot' qui retiennent l'attention.

Sanctions américaines

Suite aux mesures appliquées par le ministère américain des affaires économiques, la société-mère Huawei n'aura en effet plus accès aux nouvelles mises à jour du système d'exploitation mobile Android, alors que les fournisseurs américains de hardware, tels Qualcomm et Broadcomm, ne seront plus autorisés à livrer des puces à l'entreprise chinoise. Pour sa part, Honor n'est pas encore visée par les restrictions commerciales annoncées par l'administration Trump, mais il n'est pas impensable que le même sort soit réservé à la sous-marque d'Huawei. Dans une réaction officielle, le fabricant tient ces propos: "Honor est au niveau mondial un important partenaire d'Android. La confiance des consommateurs est essentielle pour nous et nous a amenés là, où nous sommes aujourd'hui. Honor continuera dès lors de déployer toutes les mises à jour sécuritaires et de garantir un excellent service après-vente, comme les consommateurs l'attendent de notre part." Quoi qu'il en soit, cela promet pas mal de tension du côté d'Huawei et d'Honor.

Mais revenons-en aux nouveaux appareils. Car outre l'Honor 20 Pro, l'entreprise a présenté aussi les Honor 20 et 20 Lite à Londres. L'Honor 20 est quasiment aussi complet que son grand frère et dispose donc d'un système de quatre appareils photo (ici avec f/1.8 et sans téléobjectif), du même écran de 6,26 pouces intégrant un appareil frontal, ainsi que d'un processeur identique. Les spécifications de la mémoire et de la batterie sont toutefois un peu plus modestes: 6 Go de RAM, 128 Go d'espace de stockage et un accu de 3.750mAh. Enfin, l'Honor 20 Lite propose un écran de 6,21 pouces et trois appareils photo à l'arrière. Ce smartphone possède en outre 4 Go de RAM, 128 GB de capacité de stockage, un processeur Kirin 710 et un accu de 3.400mAh.

Les Honor 20 et Honor 20 Pro coûteront respectivement 499 et 599 euros, alors que l'Honor 20 Lite reviendra à 299 euros. Les appareils seront commercialisés durant le mois de juin.

Honor 20 Pro © Honor