Uber a révélé ses chiffres trimestriels sur le site d'actualité Axios. Rappelons que l'entreprise n'est pas cotée en Bourse et n'est donc pas obligée de partager ses informations financières.

Des chiffres mentionnés, il apparaît qu'Uber a durant le deuxième trimestre de l'année réalisé un chiffre d'affaires d'1,75 milliard de dollars (1,48 milliard d'euros), plus de deux fois supérieur à celui enregistré durant le trimestre correspondant de l'année dernière. Ses pertes se sont établies à 645 millions de dollars (546 millions d'euros), en recul de 14 pour cent par rapport à l'année passée. En fin de trimestre, l'entreprise possédait 6,6 milliards de dollars (5,6 milliards d'euros) en caisse. Le nombre de courses de taxi a été de 150 pour cent supérieur à ce qu'il était, il y a un an.

Uber tente de survivre et se cherche un nouveau directeur. L'appli s'est en grande partie retirée de marchés tels la Chine et la Russie. Pour faire plaisir aux chauffeurs, les clients peuvent depuis peu leur offrir un pourboire via l'appli. Selon Uber, les chauffeurs auraient jusqu'à présent empoché ainsi en tout 50 millions de dollars.

Uber a révélé ses chiffres trimestriels sur le site d'actualité Axios. Rappelons que l'entreprise n'est pas cotée en Bourse et n'est donc pas obligée de partager ses informations financières.Des chiffres mentionnés, il apparaît qu'Uber a durant le deuxième trimestre de l'année réalisé un chiffre d'affaires d'1,75 milliard de dollars (1,48 milliard d'euros), plus de deux fois supérieur à celui enregistré durant le trimestre correspondant de l'année dernière. Ses pertes se sont établies à 645 millions de dollars (546 millions d'euros), en recul de 14 pour cent par rapport à l'année passée. En fin de trimestre, l'entreprise possédait 6,6 milliards de dollars (5,6 milliards d'euros) en caisse. Le nombre de courses de taxi a été de 150 pour cent supérieur à ce qu'il était, il y a un an.Uber tente de survivre et se cherche un nouveau directeur. L'appli s'est en grande partie retirée de marchés tels la Chine et la Russie. Pour faire plaisir aux chauffeurs, les clients peuvent depuis peu leur offrir un pourboire via l'appli. Selon Uber, les chauffeurs auraient jusqu'à présent empoché ainsi en tout 50 millions de dollars.