Le personnel a observé un arrêt de travail dans les filiales de Leipzig et Werne (Rhénanie du Nord-Westphalie). Dans la première ville, le syndicat met en garde que les grèves pourront se prolonger jusqu'à Noël, et à Werne jusque mardi. Des actions similaires pourraient être entreprises dans d'autres sites en Allemagne. La direction d'Amazon n'était pas disponible lundi matin pour commenter. Avec l'action, le syndicat souhaite obtenir l'obligation de conclure une convention collective de travail, soumise aussi aux autres employés du commerce de détail allemand. Cette demande est exprimée depuis cinq ans, mais l'entreprise américaine a toujours botté en touche.