Verdi avait appelé à la grève dans sept filiales, sans citer de date de fin. Le syndicat menace de mener des actions dans d'autres filiales encore. La raison est à chercher du côté du 'Prime Day', une journée de réductions de prix planifiée demain mardi chez Amazon. Verdi exige une augmentation salariale pour les employés et demande qu'Amazon reconnaisse l'accord du secteur commercial et conclue un accord salarial avec le syndicat.

Amazon ne s'attend pas à ce que cette action impacte la clientèle. Selon le géant de l'e-commerce américain, tous les membres de son personnel perçoivent au minimum 12 euros de l'heure, un montant qui passera à 12,50 euros d'ici l'automne. Verdi ne le dément pas, mais signale que les salaires chez Amazon sont néanmoins inférieurs à ceux pratiqués dans des entreprises similaires, parce que le géant américain du commerce en ligne ne verse par exemple pas de bonus à Noël.

Verdi avait appelé à la grève dans sept filiales, sans citer de date de fin. Le syndicat menace de mener des actions dans d'autres filiales encore. La raison est à chercher du côté du 'Prime Day', une journée de réductions de prix planifiée demain mardi chez Amazon. Verdi exige une augmentation salariale pour les employés et demande qu'Amazon reconnaisse l'accord du secteur commercial et conclue un accord salarial avec le syndicat.Amazon ne s'attend pas à ce que cette action impacte la clientèle. Selon le géant de l'e-commerce américain, tous les membres de son personnel perçoivent au minimum 12 euros de l'heure, un montant qui passera à 12,50 euros d'ici l'automne. Verdi ne le dément pas, mais signale que les salaires chez Amazon sont néanmoins inférieurs à ceux pratiqués dans des entreprises similaires, parce que le géant américain du commerce en ligne ne verse par exemple pas de bonus à Noël.