Cette décision marque les prémices d'un jugement définitif attendu à la mi-décembre. Si celui-ci est prononcé, il pourrait déboucher sur une interdiction de vente et d'importation de certaines enceintes intelligentes de Google.

Google n'a pas encore réagi à la décision. Pour sa part, Sonos se dit satisfaite dans une réaction à Reuters, ajoutant "qu'il s'agit d'une confirmation de la violation flagrante par Google."

Ce n'est pas uniquement aux Etats-Unis que Sonos et Google sont en conflit à propos de brevets. En effet, des tractations juridiques sont en cours entre les deux parties en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. Cela étant, les deux sociétés collaborent également, puisque certaines enceintes de Sonos intègrent la technologie vocale de Google.

Cette décision marque les prémices d'un jugement définitif attendu à la mi-décembre. Si celui-ci est prononcé, il pourrait déboucher sur une interdiction de vente et d'importation de certaines enceintes intelligentes de Google.Google n'a pas encore réagi à la décision. Pour sa part, Sonos se dit satisfaite dans une réaction à Reuters, ajoutant "qu'il s'agit d'une confirmation de la violation flagrante par Google."Ce n'est pas uniquement aux Etats-Unis que Sonos et Google sont en conflit à propos de brevets. En effet, des tractations juridiques sont en cours entre les deux parties en France, en Allemagne et aux Pays-Bas. Cela étant, les deux sociétés collaborent également, puisque certaines enceintes de Sonos intègrent la technologie vocale de Google.