Avant la fin de l'année encore, Google lancera aux Etats-Unis un projet-pilote par lequel l'entreprise proposera les services d'un opérateur mobile. L'entreprise internet n'opérera pas avec son propre réseau, mais en tant qu'opérateur virtuel: une sorte de construction à la MVNO donc à l'image de ce qui se passe chez nous par exemple avec Telenet qui propose des services mobiles via l'infrastructure réseautique de Mobistar.

Sundar Pichai s'est cependant empressé d'ajouter que Google n'envisageait aucunement de s'attaquer aux acteurs télécoms en vue aux Etats-Unis (Sprint, AT&T, T-Mobile et Verizon). Au contraire: Google aurait déjà "plusieurs partenaires carriers" en vue "d'innover conjointement dans le monde mobile, mais à petite échelle".

Pichai a comparé ces plans avec le programme Nexus de Google. Les smartphones Nexus de Google sont à présent les premiers à offrir les importantes nouveautés Android. Le marché de masse des smartphones, Google le laissera aux autres acteurs. Avec son service réseautique mobile, l'entreprise vise un effet identique: proposer en avant-première l'innovation sur son réseau, après quoi les opérateurs télécoms pourront eux-mêmes proposer les nouveaux services.

Le projet-pilote démarrerait "dans les prochains mois". Pichai n'a toutefois pas révélé de plus amples détails.

Avant la fin de l'année encore, Google lancera aux Etats-Unis un projet-pilote par lequel l'entreprise proposera les services d'un opérateur mobile. L'entreprise internet n'opérera pas avec son propre réseau, mais en tant qu'opérateur virtuel: une sorte de construction à la MVNO donc à l'image de ce qui se passe chez nous par exemple avec Telenet qui propose des services mobiles via l'infrastructure réseautique de Mobistar.Sundar Pichai s'est cependant empressé d'ajouter que Google n'envisageait aucunement de s'attaquer aux acteurs télécoms en vue aux Etats-Unis (Sprint, AT&T, T-Mobile et Verizon). Au contraire: Google aurait déjà "plusieurs partenaires carriers" en vue "d'innover conjointement dans le monde mobile, mais à petite échelle".Pichai a comparé ces plans avec le programme Nexus de Google. Les smartphones Nexus de Google sont à présent les premiers à offrir les importantes nouveautés Android. Le marché de masse des smartphones, Google le laissera aux autres acteurs. Avec son service réseautique mobile, l'entreprise vise un effet identique: proposer en avant-première l'innovation sur son réseau, après quoi les opérateurs télécoms pourront eux-mêmes proposer les nouveaux services.Le projet-pilote démarrerait "dans les prochains mois". Pichai n'a toutefois pas révélé de plus amples détails.