Lorsqu'on défile aujourd'hui dans un service de messagerie, l'on y rencontre essentiellement des personnages masculins. Si l'on veut représenter une femme, l'on aboutit très vite à une petite poupée qui danse le flamenco, a récemment fait observer l'écrivaine Amy Butcher dans une chronique publiée dans The New York Times.

Quatre collaborateurs de Google veulent changer cela avec 13 nouveaux emoji représentant des femmes dans des secteurs professionnels divers car leur objectif est d'attirer l'attention sur les femmes au travail. Dans le pack de Google, l'on trouve notamment une femme développeur, une nettoyeuse en usine, une star du rock et une scientifique.

Unicode, l'organisation non marchande qui gère les emojis officiels, fait l'objet depuis assez longtemps déjà de critiques, parce qu'elle ne représenterait pas suffisamment la diversité. Sur des propositions d'Apple et de Google, différentes couleurs de peau avaient été ajoutées l'année dernière.

L'on ne sait pas encore clairement si et quand Unicode réagira positivement à la demande des collaborateurs de Google.

Lorsqu'on défile aujourd'hui dans un service de messagerie, l'on y rencontre essentiellement des personnages masculins. Si l'on veut représenter une femme, l'on aboutit très vite à une petite poupée qui danse le flamenco, a récemment fait observer l'écrivaine Amy Butcher dans une chronique publiée dans The New York Times.Quatre collaborateurs de Google veulent changer cela avec 13 nouveaux emoji représentant des femmes dans des secteurs professionnels divers car leur objectif est d'attirer l'attention sur les femmes au travail. Dans le pack de Google, l'on trouve notamment une femme développeur, une nettoyeuse en usine, une star du rock et une scientifique.Unicode, l'organisation non marchande qui gère les emojis officiels, fait l'objet depuis assez longtemps déjà de critiques, parce qu'elle ne représenterait pas suffisamment la diversité. Sur des propositions d'Apple et de Google, différentes couleurs de peau avaient été ajoutées l'année dernière.L'on ne sait pas encore clairement si et quand Unicode réagira positivement à la demande des collaborateurs de Google.