Il est parfois malaisé de disposer d'une connexion internet rapide durant un vol. Cela se fait généralement par satellite interposé, mais Nokia Oyj a mis au point un système qui permet une connexion directe entre le sol et l'avion.

Pas mal de voyageurs sont prêts à payer pour pouvoir disposer à bord d'un avion d'une connexion internet rapide. Pour Google, ces voyageurs peuvent être un groupe-cible intéressant. Et s'ils utilisent le réseau social et visionnent des vidéos YouTube à bord, l'entreprise pourrait leur soumettre encore davantage de publicités.

L'accord n'est pas encore finalisé, mais les négociations sur un rachat de Nokia Oyj vont bon train, comme l'ont déclaré certains initiés à l'agence Bloomberg. Nokia et la société-mère de Google, Alphabet, n'ont pas souhaité réagir.