Le rachat est confirmé par les deux parties, qui ne révèlent aucun détail financier. Certaines sources indiquent cependant à Reuters que Google verserait 500 millions de dollars pour reprendre Siemplify.

Siemplify propose une plate-forme basée 'cloud' pour la gestion des opérations de sécurité et de l'orchestration. L'entreprise est dirigée par son co-fondateur Amos Stern et a précédemment déjà récolté 58 millions de dollars auprès de G20 Ventures et de 83North notamment.

L'entreprise avait déjà conclu un partenariat avec Google Cloud et sera à présent entièrement intégrée à cette dernière, où elle se focalisera sur de nouvelles fonctions en matière de cyber-sécurité.

Le rachat est confirmé par les deux parties, qui ne révèlent aucun détail financier. Certaines sources indiquent cependant à Reuters que Google verserait 500 millions de dollars pour reprendre Siemplify.Siemplify propose une plate-forme basée 'cloud' pour la gestion des opérations de sécurité et de l'orchestration. L'entreprise est dirigée par son co-fondateur Amos Stern et a précédemment déjà récolté 58 millions de dollars auprès de G20 Ventures et de 83North notamment.L'entreprise avait déjà conclu un partenariat avec Google Cloud et sera à présent entièrement intégrée à cette dernière, où elle se focalisera sur de nouvelles fonctions en matière de cyber-sécurité.