L'année dernière, Google se voyait infliger une méga-amende de 4,3 milliards d'euros pour concurrence déloyale avec son système d'exploitation Android. L'Europe estimait que Google était trop dominateur avec Google Search et le navigateur Chrome, qui sont paramétrés par défaut sur les appareils tournant sur le système d'exploitation Android, ce qui est le cas quatre fois sur cinq.

Le mois passé, Google avait déjà fait savoir qu'elle adapterait son système d'exploitation mobile. A présent, l'entreprise annonce dans un communiqué posté sur son blog qu'elle va sortir une mise à jour pour Android. Lorsque des utilisateurs se rendront dans le Play Store, ils se verront proposer des alternatives. Ils pourront opter pour des navigateurs tels Firefox, Microsoft Edge et Opera, et pour des moteurs de recherche comme Qwant, Ecosia et DuckDuck Go. Les navigateurs et moteurs de recherche proposés dépendront de leur popularité et diffèreront d'un pays à l'autre. Si un utilisateur opte pour un autre moteur de recherche, il pourra le paramétrer dans Chrome en tant que moteur de recherche par défaut.

© Google