Les entreprises qui utilisent VMware, pourront cette année encore transférer dans Google Cloud leurs charges de travail virtualisées. Voilà ce qu'ont conclu les géants technologiques Google et VMware.

L'intégration du duo a été mise au point par CloudSimple, l'entreprise qui a aussi porté vSphere dans Microsoft Azure. "Voilà qui offrira aux clients un large choix de solutions de transfert de leurs charges de travail VMware dans un environnement hybride: d'applications containers modernes avec Anthos par exemple jusqu'aux applications basées sur des machines virtuelles avec VMware", indique Thomas Kurian, CEO de Google Cloud, dans un communiqué posté sur un blog.

Google est le troisième des géants du nuage à conclure un accord avec VMware. En mai déjà, Microsoft avait en effet fait de même, alors qu'AWS soutient VMware depuis 2017. Le logiciel de virtualisation de VMware est dès lors l'un des principaux acteurs pour les centres de données sur site. Ces derniers temps, l'entreprise mise beaucoup sur le nuage hybride qui, selon VMware, offre le meilleur des deux mondes: un logiciel de virtualisation fiable connu sur une infrastructure évolutive.