Selon l'autorité, Google n'a pas contesté l'abus de sa position dominante sur le marché de la publicité en ligne. L'amende s'inscrit dans une procédure d'arrangement. Le procès avait été intenté par trois entreprises de médias: la belge Rossel, l'américaine News Corp et le journal français Le Figaro.

Selon l'autorité, Google n'a pas contesté l'abus de sa position dominante sur le marché de la publicité en ligne. L'amende s'inscrit dans une procédure d'arrangement. Le procès avait été intenté par trois entreprises de médias: la belge Rossel, l'américaine News Corp et le journal français Le Figaro.