Les avancées d'entreprises comme Google et Apple au niveau des services de paiement constituent une menace pour le secteur financier en place. Les banques jettent un regard inquiet vers la Chine, où des géants internet ont déjà conquis une grande part de marché en intégrant des possibilités de paiement dans l'appli de clavardage populaire WeChat et en lançant des applis de paiement propres telles Alipay.

Pour endiguer cette menace, des banques américaines ont cherché à collaborer avec des entreprises technologiques. La carte de crédit qu'Apple émet, est ainsi le résultat d'une collaboration avec Goldman Sachs. Pour intégrer les comptes en banque dans son appli Google Pay, Google va, elle, coopérer avec Citigroup, alors que précédemment déjà, JPMorgan Chase avait conclu un accord avec Airbnb et Amazon.

Facebook mise, elle, sur un autre cheval. L'entreprise à l'initiative de la plate-forme de médias sociaux et des services de messagerie WhatsApp et Instagram notamment développe en effet sa propre crypto-monnaie. Ici également, une collaboration est recherchée avec des organisations en place, même si cela ne se passe pas aisément.