Cette semaine, Facebook a été montrée du doigt pour un programme avec lequel elle payait des bénévoles pour obtenir de grandes quantités de données d'utilisation à leur sujet. L'un des problèmes causés par ce programme était une appli pour iPhone contournant l'App Store via un système destiné à permettre aux collaborateurs de l'entreprise de tester des applis.

Or il apparaît aujourd'hui que Facebook n'est pas la seule à abuser de ce système de test. Google a, au beau milieu de ce tumulte, découvert elle aussi une appli, Screenwise Meter, qui semble poursuivre le même but que Facebook Research. Dans l'appli, les utilisateurs se voient proposer des cartes-cadeaux pour l'utilisation d'un VPN, qui permet à Google de contrôler leur trafic et leurs données.

Google y demande notamment aux utilisateurs de télécharger un certificat spécial Enterprise, le même type de certificat avec lequel Facebook a connu des problèmes. Il permet en effet à l'appli de contourner l'App Store et fait partie d'un système de test, qui n'est pas surveillé par Apple, comme l'est le magasin public. En permettant à des non-collaborateurs de télécharger ce genre de certificat, Google enfreindrait donc les règles d'Apple.

Chez Google, on déclare déjà avoir entre-temps supprimé Screenwise Meter du programme de test et avoir bloqué l'appli sur les appareils iOS. Selon un porte-parole de l'entreprise, le fait que cette appli tournait dans le programme de test, était une erreur.

Apple n'a pas encore réagi à la nouvelle. Précédemment, l'entreprise avait retiré son autorisation à Facebook de tester des applis.