L'algorithme, baptisé bsdiff, réduit les mises à jour jusqu'à la moitié par rapport au précédent. Une mise à jour du navigateur web Chrome passe ainsi de 22,8 à 12,9 Mo. En fait, l'économie d'espace diverge en fonction du contenu des mises à jour des applis. La plupart des applis peuvent cependant compter sur des fichiers d'une taille inférieure de 5 pour cent au minimum.

Dans le Play Store, le format des applis et des mises à jour est désormais aussi mentionné de manière plus explicite. (ANP/PVL)

L'algorithme, baptisé bsdiff, réduit les mises à jour jusqu'à la moitié par rapport au précédent. Une mise à jour du navigateur web Chrome passe ainsi de 22,8 à 12,9 Mo. En fait, l'économie d'espace diverge en fonction du contenu des mises à jour des applis. La plupart des applis peuvent cependant compter sur des fichiers d'une taille inférieure de 5 pour cent au minimum.Dans le Play Store, le format des applis et des mises à jour est désormais aussi mentionné de manière plus explicite. (ANP/PVL)