Google promet la transparence pour les annonces politiques en Europe

22/11/18 à 12:33 - Mise à jour à 12:33

Source: Datanews

Google promet aux Européens davantage de transparence à propos de qui insère des annonces politiques en préambule aux élections européennes.

Google promet la transparence pour les annonces politiques en Europe

© iStock

L'entreprise va déployer une nouvelle stratégie par laquelle les annonceurs devront d'abord introduire une demande que Google vérifiera, avant de faire passer des publicités à caractère politique.

Elle va dans ce cadre aussi créer une 'bibliothèque publicitaire' explorable, dans laquelle les citoyens pourront contrôler qui insère quelle annonce, à quel prix et pour quel public-cible.

Google entreprend ces actions dans le cadre d'un code comportemental que la Commission européenne a mis en oeuvre en septembre. Facebook et d'autres acteurs sont également concernés.

Théorie vs pratique

L'objectif de ces mesures est de rejeter et/ou d'identifier la désinformation et les publicités trompeuses de sources inconnues. Il faudra évidemment voir si cela s'avérera efficace dans la pratique.

On peut en effet se demander quand une annonce est de type politique. En appelant à voter pour tel ou tel parti, c'est très clair. Mais dans le cas de messages pour ou contre l'énergie nucléaire, la (politique de) migration, ou portant sur d'autres points de vue de société, c'est moins évident.

Il nous faut ici également faire observer que Facebook adopte depuis peu une approche similaire aux Etats-Unis, mais qui n'a absolument pas été appliquée dans la pratique. C'est ainsi que l'entreprise expliquait il y a quelques semaines encore dans une session avec des journalistes belges que dans le cas d'annonceurs politiques américains, elle vérifiait d'abord leur identité. Cela est apparu complètement faux, lorsque le site d'actualité Vice réussit à insérer une publicité au nom de cent sénateurs américains pas du tout au courant.

Nos partenaires