Cette décision concerne quasiment tous les employés à temps plein ou les contractuels de la société-mère Alphabet, soit quelque 200.000 personnes en tout, selon le journal qui se base sur les dires d'initiés.

Jusqu'à présent, Google avait annoncé son intention d'autoriser le télétravail jusqu'à la fin de cette année. Toujours selon le journal, Google examinerait également la manière d'aider ses employés ayant des enfants, puisque pratiquement partout dans le monde, on ignore encore si les écoles pourront rouvrir entièrement leurs portes à cause du coronavirus.

Cette décision concerne quasiment tous les employés à temps plein ou les contractuels de la société-mère Alphabet, soit quelque 200.000 personnes en tout, selon le journal qui se base sur les dires d'initiés.Jusqu'à présent, Google avait annoncé son intention d'autoriser le télétravail jusqu'à la fin de cette année. Toujours selon le journal, Google examinerait également la manière d'aider ses employés ayant des enfants, puisque pratiquement partout dans le monde, on ignore encore si les écoles pourront rouvrir entièrement leurs portes à cause du coronavirus.