L'idée a en effet germé que Yahoo pourrait avoir un concurrent sérieux qui pourrait lui mettre des bâtons dans les roues s'il reprenait aussi Facebook. Selon ces rumeurs pour le reste absolument non confirmées, Google serait également intéressée par ce site de 'social networking'. Cela va même au delà des spéculations d'un possible rachat, puisqu'on cite même un montant de 2,3 milliards de dollars pour Facebook. Au printemps, l'on avait déjà évoqué une reprise de Facebook, lorsque Google avait vendu des actions pour 2,1 milliards de dollars. L'intégration de YouTube à Facebook représenterait aussi une étape logique.

L'idée a en effet germé que Yahoo pourrait avoir un concurrent sérieux qui pourrait lui mettre des bâtons dans les roues s'il reprenait aussi Facebook. Selon ces rumeurs pour le reste absolument non confirmées, Google serait également intéressée par ce site de 'social networking'. Cela va même au delà des spéculations d'un possible rachat, puisqu'on cite même un montant de 2,3 milliards de dollars pour Facebook. Au printemps, l'on avait déjà évoqué une reprise de Facebook, lorsque Google avait vendu des actions pour 2,1 milliards de dollars. L'intégration de YouTube à Facebook représenterait aussi une étape logique.