Pour la deuxième année consécutive, Google.org soutient l'organisme non-marchand Bibliothèques Sans Frontières. Dans la première phase du programme, 80 écoles et 267 classes ont été approchées, 400 enseignants formés et 20.400 enfants aidés. L'année scolaire passée, la demande de matériel éducatif fut si élevée que certaines écoles ont dû patienter trois mois durant sur une liste d'attente.

Avec le subside de 450.000 euros de Google.org, la branche philanthropique de Google, le projet pourra désormais être poursuivi.

Plus vulnérable que jamais

'Les enfants créent ces jours-ci toutes leurs relations sociales par écran interposé. Il en résulte qu'ils sont plus que jamais vulnérables aux dangers du web, tels le cyber-harcèlement, les fausses infos, l'hameçonnage ('phishing'), etc.', déclare Dimitri Verboomen, directeur de Bibliothèques Sans Frontières. Selon lui, il existe par conséquent un besoin important d'initiatives apprenant aux enfants comment utiliser internet de manière sûre, afin de surfer avec confiance.

'Les enseignants et les parents ne disposent souvent pas des moyens ou de la formation pour apprendre aux enfants comment faire. Avec l'aide de Google.org, nous pourrons intensifier nos activités tant en français qu'en néerlandais, et adapter notre action aux besoins des familles actuellement confinées à la maison.'

Pour la deuxième année consécutive, Google.org soutient l'organisme non-marchand Bibliothèques Sans Frontières. Dans la première phase du programme, 80 écoles et 267 classes ont été approchées, 400 enseignants formés et 20.400 enfants aidés. L'année scolaire passée, la demande de matériel éducatif fut si élevée que certaines écoles ont dû patienter trois mois durant sur une liste d'attente.Avec le subside de 450.000 euros de Google.org, la branche philanthropique de Google, le projet pourra désormais être poursuivi.'Les enfants créent ces jours-ci toutes leurs relations sociales par écran interposé. Il en résulte qu'ils sont plus que jamais vulnérables aux dangers du web, tels le cyber-harcèlement, les fausses infos, l'hameçonnage ('phishing'), etc.', déclare Dimitri Verboomen, directeur de Bibliothèques Sans Frontières. Selon lui, il existe par conséquent un besoin important d'initiatives apprenant aux enfants comment utiliser internet de manière sûre, afin de surfer avec confiance.'Les enseignants et les parents ne disposent souvent pas des moyens ou de la formation pour apprendre aux enfants comment faire. Avec l'aide de Google.org, nous pourrons intensifier nos activités tant en français qu'en néerlandais, et adapter notre action aux besoins des familles actuellement confinées à la maison.'