Un journaliste 'data' de Google a été le premier à observer cette tendance mardi soir. Le nombre de commandes de recherche avait en effet progressé de 350 pour cent.

Mais les choses ne s'arrêtèrent pas là. A minuit, le volume des recherches avait crû de 1.150 pour cent.

La majeure partie des commandes de recherche provenait d'états du nord, tels Washington et le Massachusetts, où Trump a gagné avec une énorme avance, selon Mashable.

© Google

Le site web des autorités canadiennes a même connu des problèmes, ce qui s'est traduit par un message d'erreur. Les visiteurs ont été confrontés à du retard, mais une solution a été mise en place. L'on ne sait pas clairement si ce phénomène est lié directement aux commandes de recherche des Américains.

(WK)