"Le partage d'informations et d'idées avec des collègues aide à créer une communauté. Mais perturber une journée de travail par une discussion enflammée sur un thème politique ou sur les tout derniers potins ne mène à rien. Notre première responsabilité est d'effectuer le travail pour lequel nous avons été engagés", peut-on lire dans le règlement.

Google est connue depuis des années déjà pour sa culture ouverte sur le lieu de travail, mais cela s'est parfois aussi retourné contre elle. C'est ainsi que des employés se sont déjà ouvertement opposés à un projet pour l'armée américaine, ainsi qu'à un moteur de recherche pour le marché chinois et à l'approche de l'entreprise vis-à-vis de comportements sexuels déplacés.