Le système d'exploitation Android reçoit ses applis via le Google Play Store, mais suite à l'embargo commercial imposé à Huawei par les Etats-Unis, Google ne peut plus proposer ses applis (dont YouTube, Google Maps et Gmail) aux nouveaux appareils d'Huawei.

Cette situation peut toutefois être relativement facilement contournée. Dans les paramètres, les utilisateurs indiquent que des applis de sources inconnues peuvent être installées. Ensuite, il convient de rechercher un site qui propose les applis voulues sous forme de fichier APK.

Mais Google avertit que ce qu'elle appelle le 'side loading' (chargement sur le côté) d'une appli est risqué. C'est ainsi que des fichiers d'appli de sites inconnus peuvent être infectés.

L'absence d'applis de Google ne s'applique qu'aux nouveaux modèles d'Huawei. Les appareils lancés sur le marché avant l'embargo ont en effet encore et toujours accès au Play Store et aux applis de Google. De plus, ils font toujours l'objet de mises à jour.

Le système d'exploitation Android reçoit ses applis via le Google Play Store, mais suite à l'embargo commercial imposé à Huawei par les Etats-Unis, Google ne peut plus proposer ses applis (dont YouTube, Google Maps et Gmail) aux nouveaux appareils d'Huawei.Cette situation peut toutefois être relativement facilement contournée. Dans les paramètres, les utilisateurs indiquent que des applis de sources inconnues peuvent être installées. Ensuite, il convient de rechercher un site qui propose les applis voulues sous forme de fichier APK.Mais Google avertit que ce qu'elle appelle le 'side loading' (chargement sur le côté) d'une appli est risqué. C'est ainsi que des fichiers d'appli de sites inconnus peuvent être infectés. L'absence d'applis de Google ne s'applique qu'aux nouveaux modèles d'Huawei. Les appareils lancés sur le marché avant l'embargo ont en effet encore et toujours accès au Play Store et aux applis de Google. De plus, ils font toujours l'objet de mises à jour.