Après son grand concurrent Alibaba, JD.com est le deuxième plus important magasin internet en Chine. Il consiste non seulement en une plate-forme sur laquelle les entreprises peuvent proposer leurs produits, mais il en assure aussi la livraison et vend en outre des produits qui lui sont propres. En Chine, l'entreprise a ouvert également de nombreuses boutiques ayant pignon sur rue. De plus, elle expérimente la prestation de services automatisée par des robots et la fourniture aux clients au moyen de drones. Sur ce plan, JD.com est quelque peu comparable à Amazon.

Précédemment déjà, Tencent et Walmart avaient investi dans le détaillant chinois. C'est donc à présent Google qui annonce une injection de capital de 550 millions de dollars, ce qui lui permettra d'acquérir une participation de quasiment 1 pour cent dans JD. Les deux entreprises qualifient cet investissement d'élément s'inscrivant dans une collaboration plus large. C'est ainsi que les produits de JD.com seront aussi commercialisés via Google Shopping. Voilà qui devrait aider le géant chinois de l'e-commerce à étendre sa présence sur les marchés américain et européen. Grâce à cette collaboration, Google pourra renforcer sa position en Asie, afin de continuer d'y précéder ses rivaux tels Amazon, selon l'agence de presse Reuters.

La semaine dernière, on apprenait que Google allait aussi collaborer avec la chaîne de supermarchés française Carrefour.