Outre le fait de chatter, les utilisateurs pourront avec Allo faire usage aussi de stickers et d'émoticônes (emojis). Il n'y a là rien de spécial en soi, sinon que l'approche de Google est différente de celle de la concurrence dans la mesure où elle permet aux utilisateurs d'influencer l'intonation de leur communication. Quiconque souhaite lancer un cri, peut agrandir l'émoticône et inversement, si l'on veut plutôt murmurer certaines choses. Ce qui distingue surtout Duo, c'est l'option Knock Knock. Dans le cas d'une notification de vidéo entrante, l'utilisateur voit d'abord apparaître pendant quelques secondes une image en direct de 'l'autre partie'. Il sait ainsi précisément qui tente de l'atteindre et à quel genre de communication il peut s'attendre.

Une autre caractéristique unique d'Allo, c'est la possibilité d'utiliser des réponses automatiques proposées par Google. Cette dernière scanne des messages entrants et propose ensuite plusieurs options. Si vous recevez par exemple une photo d'une succulente assiette de pâtes, Google vous donne directement la possibilité de réserver une place dans un restaurant italien proche, de renvoyer une émoticône 'yammie' ou de rechercher des recettes de pâtes. Cette fonctionnalité fait un peu penser aux bots introduits récemment par Facebook dans son appli Messenger. La source sous-jacente aux réponses automatiques est l'Assistant aussi intégré à Google Home.

Si vous craignez que Google lise par-dessus votre épaule toutes vos conversations privées et les indexe, vous avez la possibilité de chatter 'incognito'. Google offre aussi le cryptage bout à bout. Grâce à cette technique, seul l'expéditeur et le destinataire peuvent lire le contenu d'un message.

Allo et Duo sont disponibles pour Android et iOS. (ANP/WK)

Outre le fait de chatter, les utilisateurs pourront avec Allo faire usage aussi de stickers et d'émoticônes (emojis). Il n'y a là rien de spécial en soi, sinon que l'approche de Google est différente de celle de la concurrence dans la mesure où elle permet aux utilisateurs d'influencer l'intonation de leur communication. Quiconque souhaite lancer un cri, peut agrandir l'émoticône et inversement, si l'on veut plutôt murmurer certaines choses. Ce qui distingue surtout Duo, c'est l'option Knock Knock. Dans le cas d'une notification de vidéo entrante, l'utilisateur voit d'abord apparaître pendant quelques secondes une image en direct de 'l'autre partie'. Il sait ainsi précisément qui tente de l'atteindre et à quel genre de communication il peut s'attendre.Une autre caractéristique unique d'Allo, c'est la possibilité d'utiliser des réponses automatiques proposées par Google. Cette dernière scanne des messages entrants et propose ensuite plusieurs options. Si vous recevez par exemple une photo d'une succulente assiette de pâtes, Google vous donne directement la possibilité de réserver une place dans un restaurant italien proche, de renvoyer une émoticône 'yammie' ou de rechercher des recettes de pâtes. Cette fonctionnalité fait un peu penser aux bots introduits récemment par Facebook dans son appli Messenger. La source sous-jacente aux réponses automatiques est l'Assistant aussi intégré à Google Home.Si vous craignez que Google lise par-dessus votre épaule toutes vos conversations privées et les indexe, vous avez la possibilité de chatter 'incognito'. Google offre aussi le cryptage bout à bout. Grâce à cette technique, seul l'expéditeur et le destinataire peuvent lire le contenu d'un message.Allo et Duo sont disponibles pour Android et iOS. (ANP/WK)