Jusqu'à présent, il fallait indiquer manuellement devant l'appareil photo à partir de quelle langue la traduction devait s'effectuer, mais grâce à la mise à jour, cela se fera désormais automatiquement pour une soixantaine de langues. La fonction s'active en choisissant 'Detect language' comme langue de départ. Cela peut paraître un peu compliqué quand on sait qu'on se trouve au Japon et qu'on peut deviner la langue d'un panneau par exemple, mais cela s'avère d'autant plus pratique pour des formes extrêmes de dropping ou, disons, en Suisse, où on parle trois langues différentes.

Google Translate a également ajouté de nouvelles langues, ce qui permet de traduire de 88 langues en 100 autres. Grâce à la fonction Neural Machine Translation, tout le travail de traduction devrait en outre s'effectuer nettement plus rapidement et précisément.