"A la lumière des circonstances extraordinaires, nous suspendons les publicités Google en Russie", a fait savoir la société dans une déclaration. "La situation évolue rapidement, et nous allons continuer à partager des mises à jour lorsque cela s'avère approprié".

L'entreprise californienne avait auparavant déjà interdit les médias financés par l'Etat russe d'acheter ou vendre de la publicité via ses technologies, et avait désactivé ses informations sur le trafic en tant réel pour l'Ukraine dans son logiciel de navigation. Cette mesure est annoncée pour protéger le public ukrainien et a été décidée en consultation avec les autorités du pays.

Par ailleurs, la plateforme de location de logement de vacances Airbnb, autre grande entreprise technologique américaine, a cessé ses activités en Russie et en Ukraine, a aussi annoncé le directeur exécutif Brian Chesky sur Twitter.

"A la lumière des circonstances extraordinaires, nous suspendons les publicités Google en Russie", a fait savoir la société dans une déclaration. "La situation évolue rapidement, et nous allons continuer à partager des mises à jour lorsque cela s'avère approprié".L'entreprise californienne avait auparavant déjà interdit les médias financés par l'Etat russe d'acheter ou vendre de la publicité via ses technologies, et avait désactivé ses informations sur le trafic en tant réel pour l'Ukraine dans son logiciel de navigation. Cette mesure est annoncée pour protéger le public ukrainien et a été décidée en consultation avec les autorités du pays.Par ailleurs, la plateforme de location de logement de vacances Airbnb, autre grande entreprise technologique américaine, a cessé ses activités en Russie et en Ukraine, a aussi annoncé le directeur exécutif Brian Chesky sur Twitter.