Alcon, la division ophtalmologique de Novartis, va s'associer à Google pour se consacrer au développement de ces lentilles intelligentes dotées de capteurs non invasifs, de micro-puces et autre électronique miniature. C'est ce qu'ont annoncé les deux entreprises.

Novartis se concentre sur deux domaines dans le cadre de ce développement. Premièrement, les personnes souffrant de diabète pourraient mesurer leur taux de glucose en continu avec ces lentilles. Ces dernières seraient ainsi en contact sans fil avec un appareil mobile. Deuxièmement, Novartis veut aider les gens atteints de presbytie qui ne peuvent plus lire sans lunettes.

Les lentilles intelligentes corrigeraient la vue et aussi la mise au point automatique naturelle de l'oeil sur des objets tout proches.

L'accord doit encore être approuvé par les autorités en charge de la concurrence. Les entreprises n'ont dévoilé aucun détail financier. (Belga/MI)

Alcon, la division ophtalmologique de Novartis, va s'associer à Google pour se consacrer au développement de ces lentilles intelligentes dotées de capteurs non invasifs, de micro-puces et autre électronique miniature. C'est ce qu'ont annoncé les deux entreprises. Novartis se concentre sur deux domaines dans le cadre de ce développement. Premièrement, les personnes souffrant de diabète pourraient mesurer leur taux de glucose en continu avec ces lentilles. Ces dernières seraient ainsi en contact sans fil avec un appareil mobile. Deuxièmement, Novartis veut aider les gens atteints de presbytie qui ne peuvent plus lire sans lunettes. Les lentilles intelligentes corrigeraient la vue et aussi la mise au point automatique naturelle de l'oeil sur des objets tout proches. L'accord doit encore être approuvé par les autorités en charge de la concurrence. Les entreprises n'ont dévoilé aucun détail financier. (Belga/MI)