Le document en question a pu être consulté par Business Insider. On peut y lire que Google souhaite exécuter des tests à haut débit sans fil dans le spectre 6 GHz. L'entreprise sollicite la permission de pouvoir effectuer ces tests dans 17 états américains.

Il s'agit donc de tests expérimentaux, même si tous les détails techniques ne sont pas disponibles, parce que le document est protégé pour des raisons commerciales et concurrentielles. Mais on s'attend en général à ce qu'il soit question d'une technologie en vue de permettre un internet sans fil. Google promet du reste de ne pas causer d'interférences nocives aux autres utilisateurs.

Le FCC a récemment encore libéré de l'espace aux Etats-Unis dans le spectre 6 GHz susceptible d'être utilisé pour la 5G, pour les connexions entre les véhicules ou pour l'internet des objets. En soi, le spectre 6 GHz ne convient pas directement pour porter internet sur de longues distances, mais peut autoriser des vitesses assez élevées.

Le document en question a pu être consulté par Business Insider. On peut y lire que Google souhaite exécuter des tests à haut débit sans fil dans le spectre 6 GHz. L'entreprise sollicite la permission de pouvoir effectuer ces tests dans 17 états américains.Il s'agit donc de tests expérimentaux, même si tous les détails techniques ne sont pas disponibles, parce que le document est protégé pour des raisons commerciales et concurrentielles. Mais on s'attend en général à ce qu'il soit question d'une technologie en vue de permettre un internet sans fil. Google promet du reste de ne pas causer d'interférences nocives aux autres utilisateurs.Le FCC a récemment encore libéré de l'espace aux Etats-Unis dans le spectre 6 GHz susceptible d'être utilisé pour la 5G, pour les connexions entre les véhicules ou pour l'internet des objets. En soi, le spectre 6 GHz ne convient pas directement pour porter internet sur de longues distances, mais peut autoriser des vitesses assez élevées.