Le développeur DO Global, une firme chinoise, dont Baidu notamment est partiellement propriétaire, voit nombre de ses applications disparaître du Google Play Store. Selon le site d'actualités BuzzFeed News, il se serait livré à de la fraude publicitaire en générant de faux clics et aurait abusé aussi des autorisations d'utilisateurs.

Google n'a pas officiellement confirmé que DO Global était réellement bannie de son Play Store, mais le fait est que DO Global avait une centaine d'applis dans ce magasin, et que 46 d'entre elles ont entre-temps disparu. DO Global utilise souvent des appellations génériques comme 'Photo Artist Studio' au lieu de son nom d'éditeur, ce qui est déjà contraire aux règles en vigueur dans le Play Store.

Selon le rapport de BuzzFeed, des chercheurs ont découvert dans au moins six applis du code lié à des clics publicitaires factices et tournant en toile de fond, même lorsque ces applis étaient fermées. La firme de sécurité Check Point décrit la méthode utilisée sur un blog. DO déclare de son côté qu'elle atteint 250 millions d'utilisateurs par mois et même 800 millions via son réseau publicitaire.