La plainte porte sur un système publicitaire mis en place en 2014, dans lequel étaient regroupés des entreprises telles Google et des concurrents du groupe technologique. Initialement, Facebook avait favorablement accueilli ce système. Mais selon les plaignants, la firme de médias sociaux décida en 2018 de limiter le programme et d'accorder à Google un traitement de faveur au niveau des activités publicitaires.

'Lorsque la puissance de Google sur le marché fut menacée, l'entreprise coupa court à l'innovation et à la concurrence par le truchement d'un accord avec Facebook', déclarent les entreprises plaignantes, qui réclament réparation.

Domination controversée

Google et Facebook n'ont pas encore réagi aux accusations. La position dominante de ces géants technologiques est controversée depuis des années déjà. Plus tôt cette année, la Commission européenne avait encore annoncé vouloir ouvrir une nouvelle enquête en matière de concurrence à propos de Google. La question centrale est de savoir si cette entreprise s'est réservée à elle-même l'accès aux données des utilisateurs à des fins publicitaires en faisant fi de la concurrence.

La plainte porte sur un système publicitaire mis en place en 2014, dans lequel étaient regroupés des entreprises telles Google et des concurrents du groupe technologique. Initialement, Facebook avait favorablement accueilli ce système. Mais selon les plaignants, la firme de médias sociaux décida en 2018 de limiter le programme et d'accorder à Google un traitement de faveur au niveau des activités publicitaires.'Lorsque la puissance de Google sur le marché fut menacée, l'entreprise coupa court à l'innovation et à la concurrence par le truchement d'un accord avec Facebook', déclarent les entreprises plaignantes, qui réclament réparation.Google et Facebook n'ont pas encore réagi aux accusations. La position dominante de ces géants technologiques est controversée depuis des années déjà. Plus tôt cette année, la Commission européenne avait encore annoncé vouloir ouvrir une nouvelle enquête en matière de concurrence à propos de Google. La question centrale est de savoir si cette entreprise s'est réservée à elle-même l'accès aux données des utilisateurs à des fins publicitaires en faisant fi de la concurrence.