Jusqu'ici, toute personne qui souhaitait utiliser la Google Cloud Platform pouvait choisir parmi une série de systèmes Linux tels que RHEL, SUSE, CentOS, Ubuntu ou Debian. À présent, Windows Server 2008 R2 et 2012 R2 sont également supportés.

Le projet de prise en charge était en phase bêta depuis décembre de l'année passée. Depuis lors, il est également possible de transférer des licences vers l'environnement cloud de Google, ce qui réduit en principe à néant les coûts supplémentaires pour migrer Windows Server vers la Google Cloud Platform.

Jusqu'ici, toute personne qui souhaitait utiliser la Google Cloud Platform pouvait choisir parmi une série de systèmes Linux tels que RHEL, SUSE, CentOS, Ubuntu ou Debian. À présent, Windows Server 2008 R2 et 2012 R2 sont également supportés. Le projet de prise en charge était en phase bêta depuis décembre de l'année passée. Depuis lors, il est également possible de transférer des licences vers l'environnement cloud de Google, ce qui réduit en principe à néant les coûts supplémentaires pour migrer Windows Server vers la Google Cloud Platform.