Cette phase de capitalisation était dirigée par la banque d'affaires Goldman Sachs et par Iconiq Capital et a permis à GitLab d'attirer non seulement de nouveaux investisseurs, mais aussi des investisseurs existants, dont Y Combinator Continuity Fund.

La valeur marchande de GitLab, une plate-forme pour développeurs qui passe pour être le principal concurrent de Github rachetée l'année dernière par Microsoft, est à présent estimée à quelque 2,7 milliards de dollars.

L'entreprise semble ainsi profiter de la tendance à la numérisation, par laquelle les outils DevOps, telles des plates-formes de développement d'applis, de test et de partage de code, prennent de plus en plus d'importance. Avec l'argent récolté, l'entreprise entend continuer d'investir dans la sécurité, le contrôle et le développement de produits, afin de devenir une 'plate-forme DevOps complète', selon Michael McBride, Chief Revenue Officer chez GitLab, dans un communiqué.

GitLab envisage d'entrer à la bourse l'année prochaine, plus précisément le 18 novembre 2020. Il pourrait donc s'agir de la toute dernière phase d'investissement classique organisée par l'entreprise.