En 2006, Getronics avait enregistré une perte de 145 millions d'euros, en partie à cause d'importants amortissements ('impairment of goodwill') en Belgique, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Dans ce dernier pays, la direction a décidé d'amortir à présent de nouveau 25 millions d'euros en 'goodwill' (fonds de commerce). Voilà qui remet en question les prévisions de bénéfice sur toute l'année. L'entreprise plongera probablement de nouveau dans le rouge, dit-on chez Getronics même. De même, la marge espérée de 4 à 4,5 pour cent ne sera sans doute pas atteinte. Au premier trimestre de 2007, le chiffre d'affaires de Getronics a reculé de 2 pour cent à 630 millions d'euros.

En 2006, Getronics avait enregistré une perte de 145 millions d'euros, en partie à cause d'importants amortissements ('impairment of goodwill') en Belgique, aux Etats-Unis et au Royaume-Uni. Dans ce dernier pays, la direction a décidé d'amortir à présent de nouveau 25 millions d'euros en 'goodwill' (fonds de commerce). Voilà qui remet en question les prévisions de bénéfice sur toute l'année. L'entreprise plongera probablement de nouveau dans le rouge, dit-on chez Getronics même. De même, la marge espérée de 4 à 4,5 pour cent ne sera sans doute pas atteinte. Au premier trimestre de 2007, le chiffre d'affaires de Getronics a reculé de 2 pour cent à 630 millions d'euros.