Getronics annoncait [hier] qu'elle avait déjà supprimé 400 emplois aux Etats-Unis et comptait en supprimer encore 600 ailleurs. D'après Jean-Claude Vandenbosch, cité ce matin dans De Tijd, la Belgique ne sera pas touchée par ces licenciements : "La Belgique est le pays qui s'en sort le mieux du groupe. Nous avons engagé 65 personnes au cours du premier semestre et avons encore 40 postes à pourvoir. Notre chiffre d'affaires et nos bénéfices ont augmenté de plus de 10 pour cent au premier semestre."

Getronics annoncait [hier] qu'elle avait déjà supprimé 400 emplois aux Etats-Unis et comptait en supprimer encore 600 ailleurs. D'après Jean-Claude Vandenbosch, cité ce matin dans De Tijd, la Belgique ne sera pas touchée par ces licenciements : "La Belgique est le pays qui s'en sort le mieux du groupe. Nous avons engagé 65 personnes au cours du premier semestre et avons encore 40 postes à pourvoir. Notre chiffre d'affaires et nos bénéfices ont augmenté de plus de 10 pour cent au premier semestre."