Le chiffre d'affaires sur le marché des puces devrait progresser de 7,4% en 2022, prévoit à présent Gartner. Cette croissance serait donc inférieure à celle de 2021, lorsque ce marché enregistra encore une hausse de 26,3%. La croissance attendue serait aussi inférieure à ce que prévoyait encore Gartner au cours du précédent trimestre, puisque le cabinet évoquait alors une progression de 13,6% en 2022.

'Même si les pénuries de puces diminuent, le marché mondial des semi-conducteurs connaît une période de vaches maigres. Celle-ci devrait se poursuivre jusqu'en 2023 avec, à la clé, une baisse attendue de 2,5% du chiffre d'affaires sur les semi-conducteurs', déclare Richard Gordon, Practice VP chez Gartner. 'On observe à présent déjà une faiblesse des marchés finaux des semi-conducteurs, à savoir les marchés exposés aux dépenses à la consommation. Hausse de l'inflation, des taxes et des taux d'intérêt, mais aussi des coûts de l'énergie et des carburants, tout cela met les revenus disponibles des consommateurs sous pression. Cela a des conséquences sur les dépenses en produits électroniques tels les PC et smartphones.'

En collaboration avec Dutch IT Channel.

Le chiffre d'affaires sur le marché des puces devrait progresser de 7,4% en 2022, prévoit à présent Gartner. Cette croissance serait donc inférieure à celle de 2021, lorsque ce marché enregistra encore une hausse de 26,3%. La croissance attendue serait aussi inférieure à ce que prévoyait encore Gartner au cours du précédent trimestre, puisque le cabinet évoquait alors une progression de 13,6% en 2022.'Même si les pénuries de puces diminuent, le marché mondial des semi-conducteurs connaît une période de vaches maigres. Celle-ci devrait se poursuivre jusqu'en 2023 avec, à la clé, une baisse attendue de 2,5% du chiffre d'affaires sur les semi-conducteurs', déclare Richard Gordon, Practice VP chez Gartner. 'On observe à présent déjà une faiblesse des marchés finaux des semi-conducteurs, à savoir les marchés exposés aux dépenses à la consommation. Hausse de l'inflation, des taxes et des taux d'intérêt, mais aussi des coûts de l'énergie et des carburants, tout cela met les revenus disponibles des consommateurs sous pression. Cela a des conséquences sur les dépenses en produits électroniques tels les PC et smartphones.'En collaboration avec Dutch IT Channel.