Selon un questionnaire remis à trois mille CIO dans 89 pays, 37 pour cent des entreprises utilisent aujourd'hui une forme ou l'autre d'AI, contre 25 pour cent seulement l'année dernière. Par rapport à la situation d'il y a quatre ans, l'analyste Gartner enregistre une hausse de 270 pour cent.

"Il y a quatre ans, l'implémentation AI était rare. Seuls dix pour cent des répondants affirmaient que leur organisation avait déployé de l'AI ou allait le faire. A présent, on en est à 37 pour cent, ce qui représente une progression de 270 pour cent en l'espace de quatre ans", déclare Chris Howard, research vicepresident chez Gartner.

Le message d'Howard est clair: "Si vous êtes CIO et que votre organisation n'utilise pas l'AI, il y a de fortes chances pour que vos concurrents le fassent, elles, ce qui doit vous préoccuper."

Selon le cabinet d'analystes, 52 pour cent des entreprises télécoms utilisent aujourd'hui un 'chatbot'. 38 pour cent des organisations interrogées dans les soins de santé ont recours au diagnostic assisté par ordinateur. Gartner signale cependant qu'il est surtout question d'automatisation et de support, comme l''AI-augmented work', à savoir la prise de décisions sur base de données tirées de l'AI. "Nous sommes cependant encore loin d'une AI générale capable d'assumer complètement des tâches complexes", selon Howard.

Talent

Comme dans d'autres domaines IT se pose ici aussi le problème que la demande de personnes ad hoc est supérieure à l'offre. 54 pour cent des répondants considèrent le manque de talent comme le principal défi à relever.

Gartner recommande aux entreprises d'envisager des alternatives, comme investir dans des formations pour leurs employés ayant de préférence de l'expérience dans les statistiques ou la gestion de données.