L'analyste de marché Gartner cite l'électrification des voitures et la crise des puces comme incitants. En concevant eux-mêmes leurs puces, les constructeurs automobiles exerceront un meilleur contrôle de leur feuille de route et de leur chaîne d'approvisionnement.

'La chaîne de fourniture des semi-conducteurs dans le secteur automobile est complexe', déclare Gaurav Gupta, research vicepresident chez Gartner. 'Dans la plupart des cas, les producteurs de puces sont traditionnellement des fournisseurs Tier 3 ou Tier 4 des constructeurs automobiles, ce qui signifie qu'il faut un certain temps avant qu'ils ne s'adaptent à la demande de ces derniers. Ce manque de visibilité dans la chaîne d'approvisionnement fait en sorte que les producteurs de composants aspirent à un meilleur contrôle de leur distribution de puces.'

En matière de 'inhouse chipdesign', aussi appelé OEM-Foundry-Direct, une puce est conçue par une entreprise en accordant de l'attention aux besoins spécifiques du produit final. Nombre de firmes technologiques telles Tesla ou Facebook le font aujourd'hui déjà. Dans la pratique, on se tourne alors vers un producteur en vue pour la fabrication, comme par exemple TSMC, Samsung ou Intel, qui a annoncé cette année vouloir désormais produire aussi pour des tiers.

Gartner s'attend en outre à ce que le prix moyen d'une voiture grimpe. Pour les Etats-Unis et l'Allemagne, l'analyste parle d'un prix de vente moyen de 50.000 euros d'ici 2025. Il devrait en résulter une diminution de la construction de voitures et une utilisation prolongée des véhicules existants.

L'analyste de marché Gartner cite l'électrification des voitures et la crise des puces comme incitants. En concevant eux-mêmes leurs puces, les constructeurs automobiles exerceront un meilleur contrôle de leur feuille de route et de leur chaîne d'approvisionnement.'La chaîne de fourniture des semi-conducteurs dans le secteur automobile est complexe', déclare Gaurav Gupta, research vicepresident chez Gartner. 'Dans la plupart des cas, les producteurs de puces sont traditionnellement des fournisseurs Tier 3 ou Tier 4 des constructeurs automobiles, ce qui signifie qu'il faut un certain temps avant qu'ils ne s'adaptent à la demande de ces derniers. Ce manque de visibilité dans la chaîne d'approvisionnement fait en sorte que les producteurs de composants aspirent à un meilleur contrôle de leur distribution de puces.'En matière de 'inhouse chipdesign', aussi appelé OEM-Foundry-Direct, une puce est conçue par une entreprise en accordant de l'attention aux besoins spécifiques du produit final. Nombre de firmes technologiques telles Tesla ou Facebook le font aujourd'hui déjà. Dans la pratique, on se tourne alors vers un producteur en vue pour la fabrication, comme par exemple TSMC, Samsung ou Intel, qui a annoncé cette année vouloir désormais produire aussi pour des tiers.Gartner s'attend en outre à ce que le prix moyen d'une voiture grimpe. Pour les Etats-Unis et l'Allemagne, l'analyste parle d'un prix de vente moyen de 50.000 euros d'ici 2025. Il devrait en résulter une diminution de la construction de voitures et une utilisation prolongée des véhicules existants.