La concurrente américaine de l'entreprise néerlandaise TomTom, Garmin, va lancer une offre de 24,50 euros au comptant sur les actions de Tele Atlas, ce qui représente en tout 2,3 milliards d'euros. Garmin dépasse ainsi de 15 pour cent l'offre d'un montant d'1,8 milliard d'euros faite le 2 octobre par TomTom sur Tele Atlas. Cette dernière déclare prendre la nouvelle offre en considération.

Mardi, lors de la présentation de ses chiffres du troisième trimestre, Tele Atlas avait encore fait savoir que l'offre de TomTom se déroulait comme prévu. La direction de Tele Atlas a soutenu cette offre dès le début. Le délai d'enchérissement est fixé au 4 décembre.

L'offre lancée par Garmin correspond aux attentes (et aux spéculations boursières). Peu après le souhait de rachat émis par TomTom, Nokia avait en effet lancé une offre sur le producteur de cartes Navteq. Si les deux rachats étaient menés à bien, Garmin se retrouverait avec deux concurrentes sur les bras en matière de cartes numériques sur le marché du GPS.

La concurrente américaine de l'entreprise néerlandaise TomTom, Garmin, va lancer une offre de 24,50 euros au comptant sur les actions de Tele Atlas, ce qui représente en tout 2,3 milliards d'euros. Garmin dépasse ainsi de 15 pour cent l'offre d'un montant d'1,8 milliard d'euros faite le 2 octobre par TomTom sur Tele Atlas. Cette dernière déclare prendre la nouvelle offre en considération. Mardi, lors de la présentation de ses chiffres du troisième trimestre, Tele Atlas avait encore fait savoir que l'offre de TomTom se déroulait comme prévu. La direction de Tele Atlas a soutenu cette offre dès le début. Le délai d'enchérissement est fixé au 4 décembre. L'offre lancée par Garmin correspond aux attentes (et aux spéculations boursières). Peu après le souhait de rachat émis par TomTom, Nokia avait en effet lancé une offre sur le producteur de cartes Navteq. Si les deux rachats étaient menés à bien, Garmin se retrouverait avec deux concurrentes sur les bras en matière de cartes numériques sur le marché du GPS.